Alterpsy

Une alternative pour les patients en psychiatrie
 

Alterpsy a malheureusement perdu ses animateurs
Pour poursuivre l'action et l'information autour de la psychiatrie : psychoéducation, DSM-IV en ligne pour tous, action contre la contention mécanique et les abus divers : Neptune prend le relai de ce site depuis l'été 2013
(ceci n'est pas une publicité)

Neptune Bibliotheque Entraide Action sur Troubles Psy
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le prozac en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spinalex



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: le prozac en question   Ven 17 Nov - 15:15

Eugénisme d'Etat : la firme Lilly a été mise en cause par le British Medical Journal pour ne pas avoir rendu publiques des informations défavorables au Prozac qu'elle connaissait dès les années 80. Exemple, Joseph Wesbecker, ancien ouvrier imprimeur licencié, traité par Prozac, avait tué huit personnes et blessé onze autres en 1989 avant de se suicider. Selon les sources obtenues par le Figaro, l'action antidépressive du Prozac chez les patients hospitalisés dépressifs n'a jamais été démontrée, ce qui n'a pas empêché sa mise sur le marché par l'État.
Une analyse a montré en avril 2004 que les antidépresseurs chez l'enfant utilisés depuis des années majorent également le risque de suicide et ont peu de bénéfice ... sauf pour les labos bien sûr.
Le remboursement par la sécu du PROZAC en 1999 a représenté 85 853 534 €, où il arrivait au 5 ème rang des dépenses, et 88 667 829 € en 2000.


A ce jour, ni l'État ni les caisses de sécu n'ont manifesté l'intention de réclamer à Lilly le remboursement des sommes versées pour le Prozac, tandis que de plus en plus de médicaments efficaces sont déremboursés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le prozac en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alterpsy :: ALTERPSY - une alternative pour les patients en psychiatre :: Critique de la psychiatrie ; Justice-
Sauter vers: